Découvrir le parachutisme sportif

Les Brevets de Parachutisme


Brevet A

 
Aptitude à maîtriser la chute libre à plat et à évoluer en sécurité sous voile. Sanctionne globalement l’aptitude de l’élève à se comporter en sécurité au sein d’une école de parachutisme. Pour l’obtention, il faut également totaliser un nombre minimum de 15 sauts en chute. Avec ce brevet, il est possible de faire des sauts individuels sans assistance de moniteurs, mais la pratique au sein d’une école agréée est obligatoire. C’est le brevet nécessaire pour pouvoir sauter dans un centre école de façon autonome.
 

Brevet B

 
Aptitude à la chute libre. Enchaînement de figures (tonneaux, loops avant et arrière, rotations). Pour l’obtention, il faut également totaliser un nombre minimum de 30 sauts en chute, et satisfaire à un examen écrit (QCM) portant sur les bases du largage, de l’aérologie et de la conduite sous voile. Le brevet B donne ensuite accès à 4 qualifications correspondant aux principales disciplines :

    • B1 : Précision d’atterrissage et voltige
    • B2 : Vol relatif (indispensable pour des sauts de groupes)
    • B3 : Voile contact
    • B4 : Free Fly

Brevet C

 
Aptitude aux sauts hors centre d’activité, aux sauts de démonstration et de manifestation aérienne et aux sauts spéciaux (montgolfière, etc). L’obtention du brevet C nécessite :

    • la réussite d’un examen théorique (QCM) portant sur le largage, la météorologie, l’aérologie, la conduite sous voile et la chute libre
    • la réussite d’un examen pratique de largage
    • la réussite d’un saut de précision à l’atterrissage
    • d’avoir effectué 200 sauts
    • la détention d’un des brevets B1/B2/B3/B4

 
Dans le cas d’un saut hors centre d’activité, le pratiquant détenteur du brevet C se doit de justifier 50 sauts au cours des 12 derniers mois.

Pour plus d’informations: Site de la Fédération Française de Parachutisme.